Depuis la nuit des temps l’homme à toujours chercher à franchir des obstacles et il a trouvé des solutions techniques qui sont bien différentes pour la construction des ponts. Dans les lignes qui suivent nous allons vous expliquer les différentes sortes des ponts qui existent.

Pont à voutes : vous pouvez considérer ce genre des ponts comme les premiers ponts durables réalisés. Ils ont été construits avec des pierres rayonnantes, comprimées sous la charge des véhicules empruntant le pont. A présent ce genre des ponts sont construits avec des métaux pour renforcer sa solidité. Généralement ces ponts couvrent les portées de 2 à 100 mètres. Vous devez alors comprendre que plusieurs facteurs peuvent différencier les ponts voutés. La forme de la voûte, le type d’avant-bec. Dans ce sens, la voûte peut être en plein cintre, demi-centre parfait, en arc de cercle.

Pont à arche : comme le mot le dit, un pont en arc est un pont dont la ligne de la partie inférieure a une forme d’arc. Vous allez alors constater que l’ensemble des charges permanentes ou temporaires appliquées au pont est repris dans l’arc. Dans un pont en arche, il faut comprendre que la rivière ou la brèche est franchie une seule fois par une seule arche tandis que dans le pont à voûtes le tablier repose sur des piles intermédiaires. Ce pont peut être construit en pierre, en brique, en acier ou en béton. Ce pont est construit sur un principe de pouvoir transférer une partie du poids du pont horizontalement contre les butées de l’un ou l’autre côté.

pont suspendu
le pont suspendu : celui-ci est un pont dont le tablier est bien suspendu à des pylônes par un système de câble. Souvent ce genre de pont est rangé dans la famille des ponts à câbles, combinant la traction, la compression et la flexion dans un fonctionnement plus complexe que les précédentes familles. Contrairement à tous les autres ponts, faut comprendre que les ponts suspendus forment une traction horizontale sur leur point d’appui. On a commencé à voir l’apparition de ce genre des ponts au niveau de Chine au 1er siècle après J-C. Ces ponts sont construits sous un principe de pouvoir maintenir le poids du tablier par 2 câbles porteurs solidement arrimés aux berges. Il ne peut être construit sur n’importe quel sol parce qu’il n’existe pas la présence de massifs d’ancrage imposants et lourds. Ces ponts sont construits pour faire résistance à des poids lourds et surtout sur une longue distance.

Les ponts à haubans : ce type de pont est celui dont le tablier est suspendu par l’intermédiaire de câbles appelés haubans. C’est dans cette façon que les câbles sont ancrés dans des pylônes situés de chaque côté de la travée centrale.

pont a haubans Sa première apparition fut depuis les années 1784 construit en béton, acier, les alliages à base d’aluminium et la fonte. Comme caractéristique l’intérêt principal de ce genre des ponts réside dans le fait qu’ils permettent, avec l’absence de piliers régulièrement espacés, le passage de bateaux sous le tablier. Ces ponts ont été construit pour permettre le passage des bateaux sous le tablier.